Contact | Plan du site | Publications | Dernière mise à jour : vendredi 20 avril 2018

L'essentiel

Envoyer | Imprimer

Sports aux Trois-Chêne | Le Centre sportif de Sous-Moulin

Reportage au CSSM

Cours de basket dans une des salles polyvalentes

Créé en 1983, par la volonté des autorités politiques des trois communes chênoises, le Centre Sportif de Sous-Moulin (CSSM) a fêté en 2008 ses 25 ans d'existence. Complété par la patinoire construite en 2000, il est le plus grand centre sportif du canton, le premier groupement intercommunal de Genève et un vrai village à proximité des trois communes. Reportage un mercredi après-midi.

Tous les moyens de transports sont bons pour accéder au centre sportif, voiture, bus ou deux roues, chacun y trouve sa place sans encombre ou désagrément. Avec les plans de situation, impossible de vous égarer. Quelques marches plus haut, on se sent déjà investi de bonnes résolutions et d'un coin à l'autre, le monde du sport et des clubs s'offre au regard. Un monde très bien organisé où trônent des poubelles de différents compartiments qui participent au tri des déchets, des indicateurs qui vous invitent à renoncer à fumer, au respect du voisinage et des horaires.

Le tennis occupe la partie gauche en entrant. Les terrains extérieurs ne sont pas encore occupés en ce début de printemps, mais sous la bulle, des enfants et adolescents ramassent les balles perdues des cours précédents et attendent, en se faisant la raquette, les instructions du moniteur. Ambiance sélecte, sous les stores des locaux du club de tennis, on a bien l'impression d'un espace privilégié.

Plus de 15 sports pratiqués

Dans le bâtiment principal, l'entrée récemment rénovée dirige les visiteurs vers les différentes salles et les vestiaires qui le composent. Mais avant, on remarque au mur les emblèmes de tous les clubs de sports représentés au CSSM. CS Chênois, le club de foot qui a fêté ses 100 ans d'existence en 2007, Football chênois féminin plus récent, Diables rouges/le club de basket chênois, Chênois Volleyball, le club de karaté Gojuryu 3 Chêne, Chêne Gymnastique Genève, Aïkido Osaka-Genève, Handball CS Chênois, TCC3/le club de tennis des Trois-Chêne, CTT-UGS Chênois pour le ping-pong, STC/Société de Tir Chênoise, les Amis Mousquetaires des Trois-Chêne, Hockey Club 3 Chêne, CP3/le Club des Patineurs Trois-Chêne, BCC/Badmington Club chênois, Chênathlon, l'école de danse Salsa Virus et les logos APAR&T Association des patinoires artificielles romandes et tessinoises et le fameux "Le Respect ça change la vie".Vous voilà avertis, ici on aime les clubs et les règles.

Trois cours se déroulent ce mercredi simultanément dans le bâtiment. Le premier n'est pas encore prêt, on installe des filets de volley dans la salle. Par contre, le cours de basket a commencé, on m'invite même à monter dans les tribunes pour y assister. Plus d'une vingtaine d'enfants driblent et courent en suivant les instructions des professeurs attentifs. Discipline, réflexes, compétition, partage animent leurs pas.

Dans la salle des tapis, l'ambiance est plus feutrée. Il est vrai que les parents assis derrière les vitres ne parviennent pas à entendre les instructions du maître. Ils préfèrent d'ailleurs souvent faire causette, entourés des frères et sœurs plus petits. L'humour semble de mise et la bonne humeur accompagne les garçons qui, dans tous les cours, sont plus nombreux que les filles.

Passé les couloirs et les portes des nombreux vestiaires aux sons d'une musique éclectique, on peut atteindre une salle de musculation discrète et réservée aux abonnés, où seule une personne s'entraîne ce mercredi après-midi sur des appareils sophistiqués.

A l'extérieur, le stade d'athlétisme brille sous le soleil. Quelques garçons courent à pieds nus et améliorent leur performance en sauts en longueur. Tandis qu'un solitaire s'entraîne sur l'anneau. Les deux terrains de beach volley ont encore leurs habits d'hiver.

En longeant la bâtisse imposante de la patinoire qui a fermé ses portes le week-end précédent, on voit les agents techniques enlever la glace bleue et préparer l'espace pour les activités d'été (rollers, stages de tennis, etc.).

De l'autre côté de la route, c'est le domaine du foot. Une buvette et quatre terrains se font face. Deux sont occupés par des équipes de juniors qui s'activent balles et crampons aux pieds. Des adolescents jouent sur le troisième en sable. Une balle vole et me voilà interpellée par deux jeunes à la langue bien pendue qui me demandent de la leur renvoyer. Au troisième essai, j'ai quand même réussi à la lancer au-dessus du haut grillage !

Je reviens sur mes pas et le restaurant Trois-Communes, qui vient d'installer des tables sur la terrasse, me tend les bras. Nappes à carreaux, menus traditionnels, souvent constitués de diverses fondues, il représente le cœur de ce village. Lieu de rencontres, je m'étonne d'y trouver des parents et familles qui viennent ici seulement pour profiter de l'environnement. Il y a donc aussi un autre monde derrière celui des clubs.

Le succès du CSSM n'est pas artificiel. Le soir, les adultes prennent la relève et le centre sportif s'anime aux rythmes incessants des cours, camps, compétitions, etc. Il est un atout indéniable sur les Trois-Chêne. Un lieu consacré aux sports, à la jeunesse et au bien-être. Heureux sont les habitants des trois communes qui peuvent en profiter…

Liste des articles